Dans un monde où la suprématie de l'Homme dure depuis bien trop longtemps, la guerre entre deux races que tout oppose n'attend qu'une étincelle pour s'embraser.


    Cybile ~ Clari'Sol Primarath [en cours]

    Partagez
    avatar
    Cybile

    Messages : 1
    Date d'inscription : 22/08/2018
    Localisation : Partout

    Cybile ~ Clari'Sol Primarath [en cours]

    Message  Cybile le Jeu 23 Aoû - 21:59

    Les informations en noirs sont inconnus du personnage


    Cybile
    Clari'Sol Primarath

    Caractère
    La seule chose qui compte pour Cybile est de profiter au maximum de la vie. Même si son sens morale lui est propre, elle déteste l'injustice et protège naturellement ceux qu'elle considère comme proche ou méritant. Jouant en permanence la comédie et de manipulations pour parvenir à ces fins, elle ne connait pas elle même son véritable caractère.
    Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle adore les bonnes choses (sucreries, charcuterie, fromage, beaux vêtements...) et déteste ceux qui pourraient vouloir lui prendre ce qu'elle a ou lui revient.
    Très têtue, il faudra vraiment qu'elle ait tout tenté pour lâcher l'affaire ce qui peut prendre du temps avec sa très grande patience. Elle est aussi extrêmement méfiante et rancunière, pouvant laisser mijoter et refroidir longtemps sa vengeance avant de la savourer.
    Ah oui, sinon son truc pour s'amuser est de faire des représentations plus ou moins téméraire car elle apprécie beaucoup les acclamations. Ce qu'elle préfère la dance du feu, mais elle peut aussi pousser la chansonnette. Apprenant très vite grâce à sa vivacité d'esprit, elle étonne bien souvent ceux qui la mette au défit même lorsqu'elle n'avait jamais pratiquer au préalable l'activité.

    Infos
    Famille : Sans famille ~ Primarath
    Prénom : Cybile ~ Clari’Sol
    Surnom : Blood
    Age : inconnu ~ 24 ans (fait plus jeune que son âge d’environ 5 ans)
    Allégeance : Yarel (pas vraiment le choix >.>’)
    Idéologie guerrière : Neutre, après si les humains venaient à disparaitre…

    Histoire
    Enfant longtemps attendu, Clari’sol est l’héritière de la très importante famille Primarath, dont la devise est : A la menace, la lame ; A la lame, le sang (une sorte de œil pour œil, dent pour dent un peu démultiplié). De part cette mentalité, cette famille puissante était crainte par ces compères qui désiraient obtenir sa puissance (influence au conseil principalement et richesse), mais très apprécié par ces alliés qui se savaient sous sa protection. En effet, cette famille à la particularité de s’être spécialisé depuis son origine dans l’assassinat et l’espionnage. En y réfléchissant un peu, rien d’étonnant pour une famille qui a toujours préféré l’attaque préventive à la contre-attaque. Malheureusement pour elle, sa puissance a fini par déplaire aux Hommes qui avec l’aide de Cirrennéens désireux de la voir disparaître ont organisé un véritable carnage qui n’aurai pas dû permettre la survie du moindre de ces membres.

    Comment notre petite héritière a-t-elle survécu ?
    Ba déjà pour être devenu maître dans l’assassinat et l’espionnage, il ne faut pas être bête et généralement, on arrive à savoir à peu près tout ce qui se passe autour de soi même si l’on ne peut pas tout empêcher. L’important étant la survie de la famille, dès que l’information concernant cette attaque imminente arriva à leurs oreilles, les Primarath mirent en place des plans d’actions pour permettre la survie de leur famille. Ce qu’il n’avait pas prévu était la trahison d’un dès leur.


    Petit envieux et sans talent (à part son jeu d’acteur) d’une famille sans beaucoup d’influence à part son lien de parenté à la famille Primarath, Torel Prion, permis à l’escouade d’assassin d’infiltré la maison Primarath le jour où ceux-ci étaient les plus vulnérables, lors de l’enterrement et passation du chef de famille. Durant cette attaque, la mère de Clari’Sol fut égorgée et poignardée au ventre, mais grâce à l’intervention de domestiques  qui prirent le risque de sortir l’enfant prématurément, l’enfant survécu mais garda tout de même la trace de cette tentative d’assassinat par la cicatrice marquant son dos. Arrivé sur les lieux après la naissance de sa fille, le nouveau chef de famille donna ces directives, emmener l’enfant par les souterrains et la confier à la famille Sulky.


    La raison ?
    Les Sulky étaient connue pour leur cœur en or et comptaient parmi les alliés des Primarath.
    Ceux ayant fomenté ce massacre étaient très certainement les Prion qui cherchaient à hériter ainsi de leur fortune et les Azin qui n’avaient ainsi plus de concurrent et le monopole du marché de l’assassinat. Rip l’espionnage de haut vol dont les Primarath étaient les maîtres au Cirren, mais on fait confiance au Prion ou toute autre famille pour prendre rapidement la relève.


    Avant de les faire descendre par une trappe inconnue de tous en dehors du chef et futur chef de famille, le nouveau père transmis le collier sertie de perles et d’un impressionnant diamant blancs, couleurs de leur famille, gravé d’un P et rattaché à une petite épée, symbole de leur devise, gravé à leur nom. Le métal de l’épée est identique à celui qui coule dans les veines des Âmes, l’Actonium. Suite à la mort du précédent chef de famille, plus personne au Cirren ne semble connaitre son origine (cadeau, marque d’alliance, trophée ?).


    Les domestiques parvinrent à emporter l’enfant loin des flammes qui dévoraient la maison des Primarath et les preuves de la naissance de l’enfant. Cependant, le trajet ne fut pas aussi simple qu’espéré et ils n’eurent d’autre choix que de se cacher dans les profondeurs des faubourgs. Leur vie fut très difficile à partir de ce moment et malgré toutes leurs tentatives pour rejoindre les Sulky, l’échec était à leur porte à tous les coups. Durant la première année de la fillette, le premier domestique mourut lors d’une de ces tentatives après avoir été reconnu et éliminé pour qu’aucunes traces des méfais des Prion ne soient divulguées.  


    Le deuxième fut emporté par la maladie aux cinq ans de la fillette, mais avait eu le temps de conduire l’enfant dans la campagne et de cacher son collier avant de succomber.  Rapidement, une bande d’orphelins avec qui elle jouait lorsqu’elle était seule la prirent dans leur bande et lui apprit le chapardage et à utiliser ces talents de Cirrénéen pour survivre. Lorsque la fillette âgée de sept ans en eu marre de n’avoir que des miettes de ce qu’elle obtenait, elle récupéra tout ce qui lui appartenait et sauta dans le premier chariot qu’elle trouva pour échapper aux autres enfants.
    C’est à ce moment qu’elle retourna à la capitale.


    Bien évidemment, elle finit dans les faubourgs où elle regretta plus d’une fois sa décision, mais grâce à son habilité et son dont innée, elle parvint à y survivre. Un jour où elle cherchait un linge propre pour penser une blessure, elle retrouva le collier en le faisant tomber de ces langes de bébé. Elle se souvenait très peu de celui-ci puisqu’il avait toujours été caché et qu’elle avait interdiction de le porter. Souvenir de son ancienne protectrice, elle le conserva comme un trésor en le gardant caché de tous comme cela avait toujours été le cas.


    Plus elle grandissait et plus elle peaufinait ces talents. Elle avait tellement pris l’habitude de changer d’apparence qu’il pouvait lui être difficile de retrouver ces trais d’origines, mais lorsque cela lui arriva pour la première fois, elle s’obligea à toujours reprendre ceux-ci en dehors des sorties « boulot ». Celui-ci était très diversifié :
    - Chapardage en tout genre.
    - Kidnapping pour généralement voler une identité pour s’infiltrer et ainsi voler. Parfois pour des tortures et ainsi revendre au plus offrant une information cruciale. Elle prenait cependant soin de ne jamais le faire à des individus qu’elle considérait innocent.  
    - Meurtre toujours en légitime défense ou pour conserver son anonymat, mais elle n’avait pas de problème à en passer par là.
    - Revente au marché noir d’objets ou informations.
    - Danseuse du feu pour s’amuser lors de représentation clandestine. Très proche de ces sous, elle ne passe jamais par la voie légale qui rime avec taxes pour elle et reviendrait à ce qu’elle connaissait lorsqu’elle était en campagne.


    Malgré ces précautions, elle dut un peu trop attirer l’attention. Où, quand, comment, elle l’ignorait, mais un jour où elle arpentait le quartier de la gare en se fondant dans la foule comme à son habitude, elle eut tout juste le temps de tiquer avant de perdre connaissance. Elle avait senti un danger, mais bien trop tard. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle se trouvait dans une pièce bien trop obscure pour y distinguer autres choses que des ombres. Elle était probablement sous terre dans une pièce froide et humide, mais assez loin des faubourgs pour que les relents d’ordures et cadavres ne puissent lui parvenir.

    RP débute ici.

    Relations


    DECRIVEZ ICI LE TYPE DE RELATION QU'IL/ELLE ENTRETIENT AVEC LE PERSONNAGE
    DECRIVEZ ICI LE TYPE DE RELATION QU'IL/ELLE ENTRETIENT AVEC LE PERSONNAGE
    DECRIVEZ ICI LE TYPE DE RELATION QU'IL/ELLE ENTRETIENT AVEC LE PERSONNAGE
    Ce code est la propriété de Madouce, ne pas retirer le copyright
    Disponible sur Epicode

      La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 7:49